Le technicien HSE met en œuvre la politique de sécurité, d’hygiène et d’environnement de l’entreprise afin de vérifier que tout soit bien aux normes. Il mène également des actions de prévention et de préservation de la santé vis-à-vis des travailleurs. Il participe donc à l’identification de risques et de missions de diagnostic en ayant recours à divers outils pour accomplir ses tâches.

Dans cet article, nous vous proposons d’en savoir plus sur le métier de technicien HSE et les outils qu’il est amené à employer au quotidien.

Quel est le rôle d’un technicien HSE ?

Dans le cadre de ses missions, le technicien HSE réalise différentes missions ayant pour finalité de prévenir les risques, faire respecter les conditions d’hygiène et aider à produire sans polluer. Pour cela, il effectue des essais, des vérifications ainsi que des contrôles prévus les réglementations faisant références à l’hygiène et à la sécurité. Connaissant parfaitement ces exigences réglementaires, le technicien HSE est régulièrement amené à proposer des solutions et des améliorations pour permettre de travailler dans un environnement plus sain. Son rôle est déterminant puisqu’il doit s’assurer de la tenue des registres d’hygiène et de sécurité du travail, rédiger des rapports d’audit relatifs aux postes de travail ainsi que des préconisations en ce qui concerne l’ergonomie des postes, des systèmes, de l’organisation et du temps de travail. La productivité et l’efficacité des salariés d’une entreprise dépend ainsi de l’analyse de ce professionnel.

Quelles sont les compétences requises pour mener à bien ses missions ?

Afin d’accomplir ses missions, le technicien HSE doit disposer de compétences diverses, qu’elles soient aussi bien professionnelles, comportementales et transversales. Dans le cadre de son activité, il doit en effet savoir assurer la protection des biens, des personnes et de la sécurité du travail.

L’utilisation et la maitrise de matériel et de contrôle de mesure est indispensable pour être en mesure d’identifier et analyser les dysfonctionnements ainsi que les non-conformités avant de proposer des actions correctives et de prévention des risques.

Pour assurer ces missions de contrôles et de sécurité, il peut aussi bien utiliser une caméra thermique, des appareils pour mesurer la qualité de l’air ou encore des appareils pour prendre la température et contrôler les niveaux d’humidité. Un professionnel de l’hygiène, de la sécurité et de l’environnement doit donc connaitre l’ensemble des techniques de protection et de prévention des risques.

En plus de ces compétences professionnelles, le technicien HSE doit savoir organiser son temps de travail de manière efficace dans des délais impartis, être capable de travailler seul ou en équipe et savoir adapter ses comportements et son langage à différents types d’interlocuteurs. Il est également bon de développer un esprit d’ouverture pour apprendre continuellement et découvrir de nouvelles techniques pour gagner en efficacité.