Sécuriser vos espaces de travail est une tâche très importante qu’il ne faut surtout pas négliger. Mais lorsqu’il s’agit d’un espace de travail de type entrepôt, la tâche s’avère d’autant plus complexe car c’est un espace partagé par les personnes qui y travaillent, les marchandises qui y sont stockées et les engins et véhicules de manutentions. Sécuriser votre entrepôt vous permettra de réduire fortement les risques d’accident du travail, mais cela sera également essentiel pour respecter la réglementation en vigueur.

Le marquage au sol

C’est un point essentiel de la réglementation en entrepôt. Il permet tout simplement d’encadrer la circulation dans un entrepôt, mais également de délimiter les zones spécifiques. Selon l’article 13 des bandes jaunes ou blanches doivent être placés pour signaler un obstacle et délimiter les voies de circulation à l’intérieur de votre entrepôt.

Il faut aussi veiller à ce que les issues de secours soient à portée, soit, pas plus de 50m de chaque point de l’entrepôt.

La ventilation et l’éclairage

Un système de ventilation doit être installé pour éviter que les concentrations dans l’air ne deviennent trop dangereuses. Les concentrations dans l’air doivent être inférieures à une certaine limite définit dans l’article R 4222.

Il s’agira aussi de faire installer un bon éclairage. Une luminosité insuffisante fatigue les yeux ce qui déconcentre et peut donc conduire à une baisse régime de production ou parfois même à des accidents. Il faudra de ce fait installer des lumières dans l’ensemble de l’entrepôt et des lieux fréquentés. Nous vous recommandons de consulter un spécialiste de la signalisation qui s’adresse à une clientèle uniquement professionnelle pour vous proposer des solutions sur mesure.

Pour terminer, nous vous conseillons fortement de former vos équipes sur les consignes de sécurité et la prévention des risques. Pensez également à mettre en place des fiches incendies, et des plans accessibles à tous afin de prévenir des risques.