D’un point de vue utilisateur, l’attrait envers un appareil électronique tel qu’un téléphone ou un ordinateur va dépendre de multiples facteurs : la puissance, la marque, les caractéristiques physiques… Mais l’ergonomie et l’allure des interfaces qui en permettent le contrôle sont également des critères de choix clés, un enjeu que les industriels ont bien compris. C’est ce qu’on appelle une « face avant » qui va remplir cette fonction : son choix et sa conception sont donc des étapes cruciales.

La face avant, une carapace protectrice avant tout

On peut se représenter une face avant comme un plastron ou une coque qui vient recouvrir les circuits de l’appareil électronique tout en offrant les fonctionnalités requises pour son usage : présence d’écrans, de boutons, de potards, etc. Elle joue donc avant tout un rôle de protection, garantissant une barrière physique entre les potentielles agressions extérieures et l’intérieur de l’appareil. On la complète bien souvent de joints étanches afin d’en compléter la robustesse, notamment contre la poussière ou les infiltrations d’eau qui peuvent rapidement être fatales pour tout appareil électronique.

Soigner son rôle d’interface entre l’humain et la machine

La face avant sera également le principal point de contact entre l’utilisateur et l’appareil, ces possibilités se concrétisant souvent sous la forme de boutons, claviers et autres mécanismes physiques. L’inclusion des écrans tactiles a renouvelé ce type d’interface, mais ces derniers nécessitent plus ou moins le même type de préparation quant à la face avant concernée. Ces critères seront surtout physiques : il s’agira de bien dimensionner la face avant et ses possibles contrôleurs afin qu’elle épouse parfaitement les formes prévues et ne présente pas d’interstices ou de failles. L’ergonomie, soit la facilité de prise en main et le confort utilisateur, est aussi un facteur principalement physique : il s’agira de bien dimensionner les boutons, utiliser des matériaux agréables à la prise en main, s’assurer d’une bonne lisibilité et compréhension de la face avant dans son ensemble…

La face avant comme facteur différenciant et acteur de l’identité de marque produit

Plus qu’une simple interface, la face avant d’un produit électronique va également jouer un grand rôle dans l’identité du produit et in fine de sa gamme voire sa marque. Pensez par exemple à l’avant d’un Iphone qui se différenciera en un clin d’oeil d’un téléphone Samsung, par exemple : la présence en lettrines de la marque n’est plus nécessaire tellement le design de ces faces avant est explicite. De nombreux facteurs contribuent à un tel « succès », tant dans l’ergonomie que l’esthétique, mais il s’agit surtout d’un effet d’histoire et d’un ensemble de valeurs qui se construisent autour du produit au fil de son usage. À terme, la face avant industrielle peut devenir un facteur d’identification de marque au même titre qu’un logo ou qu’un slogan !