La cartographe est celui qui réalise les mesures pour la réalisation des cartes. Le métier se décline en deux catégories. Le cartographe-topographe transcrit en données informatiques les relevées de données qu’il a pu recueillir lui ou ses pairs sur le terrain.

Ce sont des données qui proviennent de diverses sources (photos aériennes, satellite ou relevés topographiques). Il établit ensuite des cartes de natures variées qui vont de la carte géologique, à la carte topologique ou encore marine. La deuxième catégorie de cartographe, les cartographes géographes font une synthèse de ses données et les assemblent avec des réalités démographiques et sociales.

Enfin, dans le cas d’une édition papier ou d’une publication, le cartographe dessinateur est chargé de représenter les données de récolter sur le terrain et analysé pour en faire une représentation explicite.

Les instruments utilisés par le cartographe

Pour la réalisation de ces mesures, le cartographe utilise des instruments très précis qui permettent de garantir l’exactitude de ces données et par la suite des cartes qui seront réalisées. Ces instruments de mesure ne se trouve pas dans le commerce traditionnel, c’est un matériel professionnel. Il est ainsi conseillé de se rapprocher de magasins spécialisés pour les instruments de mesures.

Afin d’obtenir des données précises pour les mesures, le cartographe utilise un laser mètre. Cet instrument permet de mesurer les distances grâce à la technologie LASER qui calcule la différence de phase des phénomènes de fréquence du laser.

L’appareil donne ensuite la distance entre la cible et l’appareil. Cet instrument permet d’avoir une distance précise entre deux points. Il peut également utiliser un odomètre, qui permet un relevé d’une distance, l’inconvénient étant qu’il doive se déplacer et est assez contraignant en termes de distances.

Le cartographe utilise deux instruments pour pouvoir se repérer dans l’espace. Il utilise un GPS, cet outil donne la position précise grâce à des coordonnées. Il permet au cartographe de se situer sur Terre. A cela, il ajoute la boussole, ce qui lui donne son orientation. L’ensemble de ces données sont ensuite recueillies dans un programme informatique pour un traitement de données.