Spécialiste de  l’électroacoustique et de l’acoustique, l’ingénieur du son est chargé de gérer le son dans une diversité de domaines d’activité tels que le cinéma, la radio, la musique, le spectacle vivant, la sonorisation, la télévision et bien d’autres encore. Dans ces différents secteurs, c’est un professionnel capable de prendre en charge un large choix de projets. Le but de cet article est de vous fournir des informations fiables sur les projets sur lesquels peut travailler un ingénieur du son en présentant ses domaines de compétence.

Au cinéma et en musique

Dans le domaine du cinéma, l’ingénieur du son assume les fonctions de chef-opérateur du son et de mixeur. Travaillant en étroite collaboration avec les perchistes, il veille à ce que l’enregistrement du son des paroles et des dialogues à l’occasion du tournage. Il va pour ce faire s’occupe des playback en fournissant au montage des sons d’ambiance indispensables ou des sons seuls. Pour accomplir sa mission, ce spécialiste utilise différents équipements comme par exemple les enregistreurs multipistes à cartes mémoire ou sur disque dur. En tant que mixeur, l’ingénieur du son a en charge la gestion des projets de mixage de film. Il s’occupe dans cette hypothèse de l’espace sonore, des couleurs ainsi que de la balance.

En musique, il est en mesure de prendre en charge différents types de projets. Ainsi, il assure la prise de son en coordonnant parfaitement toutes les étapes de cette opération indispensable lors d’un enregistrement d’album ou d’un concert. Dans un studio enregistrement, il a pour rôle de mixer et d’enregistrer les albums des artistes avec lesquels il collabore. Il s’occupe en outre d’autres projets aussi importants tels que le mastering et le mixage. Des musiques électroacoustiques peuvent ainsi prendre forme grâce au mixage.

Les missions de l’ingénieur du son dans les secteurs de la radio et de la télévision

En matière de radio, le rôle de ce spécialiste du son consiste à gérer les directs à l’occasion de débats et d’interviews notamment, d’enregistrement d’émissions et bien d’autres encore. Il est ainsi compétent pour mettre en onde les animations par tranches horaires. Il peut en outre prendre en charge la gestion d’autres projets comme les maintenances techniques dans les secteurs électronique, diffusion, informatique et bien d’autres encore. Dans le même ordre d’idées, il possède les connaissances requises pour assumer pleinement la fonction de réalisateur. Dans cette hypothèse, on peut lui confier le travail d’un directeur artistique. L’ingénieur du son a les mêmes fonctions en télévision qu’en radio. Il devra toutefois s’occuper en plus des relations avec les professionnels de l’image.

Enfin, cet expert du son prend les mesures idoines pour permettre au public d’entendre parfaitement. Il doit pour ce faire procéder à l’identification et à la correction de l’ensemble des phénomènes acoustiques liés à son système de sonorisation.