MOTIVATION

Quelle motivations faut-il avoir pour devenir secrétaire médicale ? N’est pas secrétaire médicale qui veut. Il faut déjà être attirée par le monde de la santé, et posséder une certaine empathie vis-à-vis des gens. Le premier interlocuteur du patient n’est pas toujours le médecin, mais sa secrétaire. Le monde des blouses blanches fait parfois peur, mais une chose est sûre : le fait d’être à l’écoute, de rassurer le patient, de partager ses angoisses, tout en dominant ses propres émotions, sont des valeurs à l’origine de la vocation pour le métier de secrétaire médicale.

FORMATION

On peut acquérir un diplôme en suivant une formation après le BAC. Cette formation se déroule, soit dans un établissement d’études supérieures, soit par correspondance. Le métier de secrétaire médicale exige de la rigueur. Il faut déjà maîtriser l’orthographe et la grammaire, savoir être accueillante, souriante, et disponible. La patience est aussi un atout non négligeable dans cette profession. Le sens du contact, le rapport avec l’humain, la communication, sont des qualités essentielles pour exercer le métier de secrétaire médicale. Ce métier étant pluri-disciplinaire, il exige de la méthode et beaucoup de relationnel.

SALAIRE

En règle générale, le salaire brut n’excède pas 1500 € en début de carrière. Le salaire correspond souvent à l’expérience de la personne, son professionnalisme, et sa capacité à savoir retranscrire rapidement en informatique des comptes rendus parfois très complexes. Il faut donc être à la hauteur de la tâche car les conséquences d’une erreur peuvent être sérieuses. Le vocabulaire médical et biologique ne doit plus avoir de secret pour une bonne secrétaire médicale. La discrétion est également de mise car le secret médical n’est pas un vain mot. On peut exercer cette profession, soit dans la fonction publique, soit dans le privé.