En tant que véritable spécialiste des systèmes automatisés, le technicien en automatismes a pour mission de faciliter la production de n’importe quel système. Il est expert en commandes numériques mais aussi en programmation informatique, en maintenance classique et en machineoutils. Ce professionnel est très recherché sur le marché du travail en raison de sa grande polyvalence. Alors, quelles sont les qualités indispensables pour devenir un technicien en automatismes ?

Le métier de technicien en automatismes

La profession de technicien en automatismes est très complète et variée. Ce dernier travaille dans des projets de divers secteurs allant des machines d’imprimerie au emballage de produits alimentaires et en passant par l’assemblage de voitures. Sous la responsabilité d’un
ingénieur qualifié, il définit les actions à automatiser lors du processus de production ainsi que les contraintes qui y sont liées.
Par ailleurs, c’est aussi le technicien en automatismes qui, selon un cahier des charges précis et fonctionnel, active les programmes
informatiques de commande. Il se charge de programmer les robots et de les régler afin d’assurer le bon fonctionnement de la production. Lorsque la production est en route, il effectue des tests et met en place des mesures de contrôle. En plus d’entretenir les machines, il est capable de réaliser le suivi auprès de la clientèle.

Les qualités à avoir pour être technicien en automatismes

Si le technicien en automatismes est amené à utiliser les technologies, il est nécessaire d’avoir une grande capacité d’analyse et une inventivité à toute épreuve. Parce que ce dernier devra sûrement assembler des pièces et les réparer, ce profil doit posséder d’autres qualités d’avantage liées au bricolage. Ainsi, le technicien en automatismes doit être curieux du monde qui l’entoure et aimer se renseigner sur tout. Il est non seulement très ingénieux dans ses opérations mais il dispose aussi d’une habilité manuelle impeccable car il utilise très souvent ses mains. En plus d’être agile, il est vraiment patient, n’a pas peur de l’échec et il a le goût de se rendre utile auprès des autres équipes de l’entreprise. En résumé, le technicien en automatismes a une excellente communication avec les autres et une méthodologie infaillible.

Des compétences clés à ne pas négliger

À côté de ces nombreuses qualités personnelles indéniables, le technicien en automatismes doit également posséder des compétences
professionnelles primordiales. Il est capable de maîtriser l’ensemble des logiciels dits d’Ingénierie Assistée par Ordinateur et de Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur. Au-delà des compétences techniques, parler l’anglais est un vrai plus notamment en ce qui concerne les termes techniques fréquemment utilisés dans le métier. Enfin, pour mener à bien ses missions, le technicien en automatismes a une forte connaissance des systèmes électrotechniques, hydrauliques, pneumatiques et mécaniques. Il travaille dans des secteurs d’activités tels que l’automobile, la construction navale, ferroviaire ou encore aéronautique et dans le secteur de l’électronique.