Dans les métiers du verre, le technicien des industries du verre a une
place prépondérante. Il exerce en effet plusieurs fonctions au sein de
l’usine pour laquelle il travaille. Totalement polyvalent, il peut fabriquer
de la pâte de verre ou diriger le domaine informatique.

Un technicien, plusieurs fonctions

Métier qui demande des compétences pluridisciplinaires, le technicien
des industries du verre va dans un premier temps réaliser la pâte de
verre qui peut être utilisée pour fabriquer des pare-brises, des bouteilles,
des flacons ou encore des miroirs. A ce titre, il peut travailler pour des
grands parfumeurs, des constructeurs automobiles ou encore des
industries alimentaires.
En atelier, il va suivre les formules pour composer des verres
spécifiques – verre sécurit, coloré … Il vérifie les différents réglages des
fours, va composer la pâte puis suivre toutes les étapes afin de présenter
le verre adapté aux besoins du client. Il maîtrise aussi bien les procédés à
chaud qu’à froid et surveille la fusion de la pâte pour que le verre ne
présente aucun défaut. Il peut en effet intervenir à tous les stades de la
fabrication de cette matière et peut travailler de l’atelier au service
clientèle.

Un rôle polyvalent

Mais son rôle ne s’arrête pas là. Il peut ainsi se spécialiser dans le
formage et créer les objets en verre. Il travaille alors sur la pâte encore
molle pour lui donner sa forme générale. Il peut aussi intégrer le bureau
d’études et assister un ingénieur. Il aura alors en charge la création de
formules et pourra participer à la mise au point de nouveaux procédés
dans le domaine de la fabrication mais aussi de la conception de
machines spécifiques.
Le technicien des industries du verre peut aussi être chargé des essais et
des différents contrôles lors de la phase fabrication. Il devra alors vérifier
la qualité du verre produit et effectuer des tests de résistance sous
contraintes.
Enfin, ce technicien peut aussi intégrer le pôle commercial et sera alors
chargé des conseiller et de vendre les verres produits aux différents
clients. A ce titre il peut suivre un projet de A à Z, de la création à la
vente.

Plusieurs domaines d’intervention

Même si le technicien du verre n’est pas un artiste à proprement parlé, il
peut réaliser des projets tournés vers l’esthétique comme par exemple
des flacons de parfum. Il pourra alors conseiller les parfumeurs sur un
verre original et le créer. Il peut aussi fabriquer des miroirs à l’ancienne
pour la décoration de demeures ou d’hôtels de luxe.
Il peut se spécialiser dans la création des verre plats, c’est-à-dire, en plus
des miroirs, les vitres. Il participera alors à la création de fenêtres, de
baies vitrées, de vitres pour les trains ou encore de hublots pour les
avions ou les bateaux.
Il peut encore travailler sur des projets liés aux verres techniques, pour
des instruments optiques par exemple. La fabrication de fibre de verre
isolante fait aussi partie de ses compétences. Il devra alors travailler sur
des technologies de pointe. Il pourra aussi participer à la création d’écran
de télévision ou de smartphone intuitifs ou encore créer des supports
vitrocéramiques pour les cuisines entre autres.

Bâtiment, automobile, bouteille ou équipement pour laboratoires,
optique, vitrage…, les projets que peut réaliser le technicien du verre
sont nombreux, et concernent aussi bien les domaines technologiques,
l’isolation ou encore l’esthétique.