Avec l’essor toujours plus fort du numérique, le métier de conseiller en gestion de patrimoine est forcément voué à évoluer dans les années à venir. Nous constatons déjà certaines tendances qui vont s’accroître, réinventant les processus que nous connaissons et suivons depuis parfois des décennies. Conseillers en patrimoine, que peut-on envisager pour cette nouvelle année 2021 et celles qui suivront ?

Le virage du numérique : des échanges toujours plus digitalisés

C’est une transition indéniable et profonde, en cours depuis plusieurs décennies et qui est encore loin de se terminer. Le web et plus généralement les supports numériques prennent chaque jour davantage de place dans le quotidien des conseillers en gestion de patrimoine, et ce à différentes étapes de leur journée. Le numérique impose sa marche, et il faudra marcher avec le numérique pour cette année 2021.

La veille informative est désormais digitalisée, incorporée directement dans nos réseaux sociaux ou nos boîtes mails. Les échanges avec les confrères et clients subissent aussi le même traitement, même si le présentiel reste une valeur clé. En effet, le face à face est privilégié pour créer des relations de confiance durables. Autre point qui se digitalise à toute vitesse : les échanges avec les institutions et entreprises qu’un conseiller en gestion de patrimoine côtoie au quotidien.

Une importance accrue du réseautage et des groupements d’entrepreneur

Si l’on peut penser que le numérique tend à désolidariser les individus, ce n’est pas véritablement le cas : les relations ont plutôt tendance à évoluer et s’adapter à ces nouveaux environnements digitaux. Les relations professionnelles n’y échappent pas, et il en va donc de même pour les réseaux d’entrepreneurs en gestion de patrimoine. Ces derniers se multiplient sur les réseaux sociaux privés comme professionnels, s’organisant parfois en cabinets dédiés : l’entraide y est de mise et de belles opportunités peuvent s’en dégager. Il serait bête de s’en priver, nous vous conseillons donc chaudement de vous intéresser à ces groupes prometteurs !

Bientôt la gestion de patrimoine digitaux ?

Nous n’y sommes pas encore vraiment, mais la gestion de patrimoine digitaux pourrait faire partie des tâches des futurs conseillers. Avec l’essor des cryptomonnaies par exemple, il n’est pas impossible que certains clients cherchent à investir sur ce type d’actif digitalisé – et par la suite chercher conseil quant à leur gestion. Un terrain encore brumeux, mais sur lequel il faut garder un œil : proposer une telle typologie de service pourrait devenir un véritable avantage pour votre cabinet.