Le numérique et le digital ont pris une place importante dans nos modes de consommation. Par conséquent, cela a bouleversé de nombreux secteurs traditionnels et industriels. Aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur le secteur de l’imprimerie et sur ses évolutions. Ce secteur a toujours su s’adapter aux évolutions du marché et aux nouvelles technologies, mais quel est l’état actuel de l’imprimerie avec l’arrivée du numérique ? Découvrez-le dès à présent.

Le secteur de l’imprimerie fortement touché par le digital

Les industriels et les imprimeries ont directement été touchées par l’évolution numérique et par le digital. Les entreprises ont dû revoir leurs méthodes de production puisque certaines petites entreprises tendent à disparaître et les effectifs tendent à se réduire.

Avec le digital, les entreprises ont ajusté leur service d’impression en offrant un service en flux tendu et à la demande. Celle-ci a diminué au fur et à mesure avec l’arrivée de la communication sur internet et sur les réseaux sociaux et la diminution de la communication off-line. De plus, les nouveaux modes d’impression ont permis de réduire les étapes intermédiaires pour que le fichier d’impression soit numérique.

Un marché très concurrentiel et les entreprises doivent s’adapter constamment

Avec la disparition de certaines formes d’imprimante, l’impression de flyers et autres documents de communication peuvent être confiés à une imprimerie qui réalisera les tirages. Cependant, la concurrence s’est intensifiée et certains acteurs mettent en place des stratégies de domination par les coûts et ne proposent pas forcément des impressions de qualité mais uniquement des impressions pas chères.

D’autres entreprises choisissent de garder le côté qualitatif des impressions afin de toujours fournir une bonne qualité de produit et proposent des prix moins compétitifs. Par exemple, l’entreprise COPY-TOP qui produit de nombreux supports d’impression : flyers, brochures, kakémonos, etc. garantie la même qualité d’impression depuis 1976.

Des nouvelles compétences exigées pour rester compétitif

La digitalisation de l’impression n’a pas eu que des points négatifs, en effet les salariés ont dû évoluer en compétences et augmenter leur savoir-faire afin de s’adapter aux évolutions. Des formations ont été proposées sur les nouvelles techniques de commande et de production avec pour objectif de permettre au personnel de piloter l’ensemble de la chaîne de production de l’impression au lieu de n’avoir qu’une seule tâche attitrée.

Aujourd’hui, avec l’impression graphique, l’impression 3D en passant par le web to print il existe de nombreux axes qui permettent aux entreprises de se positionner sur le marché et de se différencier.