Le métier de conseiller en gestion du patrimoine suscite un grand d’intérêt chez les étudiants en économie. Outre le prestige du métier, se lancer dans cette profession offre des perspectives de travailler par la suite dans les banques, les compagnies d’assurances ou chez les notaires mais avant tout d’exercer en tant qu’indépendant sous statut libéral. Découvrez dans ce nouvel article les missions du gestionnaire de patrimoine au quotidien.

Quel est le rôle du conseiller en gestion du patrimoine ?

En tant qu’indépendant ou au sein d’une banque, d’une société spécialisée, d’une société d’assurances, d’un office notarial, les missions principales du gestionnaire de patrimoine sont les suivantes :

  • Évaluer le patrimoine de ses clients
  • Étudier les ressources et la situation familiale de ceux-ci
  • Comprendre les attentes des clients en matière d’investissement et de rentabilité
  • Déterminer une stratégie de placement sur-mesure
  • Surveiller les nouveaux textes de loi susceptibles d’impacter le patrimoine de ses clients
  • Proposer des solutions concrètes pour optimiser le patrimoine des clients

Le marché de la gestion de patrimoine est devenu concurrentiel

Les spécialistes du secteur sont unanimes : le marché de la gestion de patrimoine est devenu en quelques années très concurrentiel. En effet, à l’exception des professionnels du métier exerçant en banques, compagnies d’assurances ou en indépendant, la profession s’est largement ouverte aux autres spécialistes du droit, de la fiscalité et de l’économie ainsi qu’aux experts-comptables, aux avocats et aux notaires. Il convient donc de faire ses preuves pour conserver sa clientèle et la développer. Face à l’intensité de la concurrence, on voit apparaitre des groupements CGP qui rassemblent les indépendants du métier. Ce type de groupement propose un soutien et des services, produits et outils d’aide CGP pour la valorisation des cabinets libéraux.

En résumé, pour proposer des investissements gagnants à ses clients, le conseiller de gestion en patrimoine doit être un passionné de l’actualité bancaire.