Tout d’abord nous allons définir ce qu’est un gestionnaire de patrimoine. En quelques mots, un gestionnaire de patrimoine est chargé de gérer le portefeuille de ses clients en leur proposant différents investissements. Ce métier demande donc un certain nombre de connaissances que ce soit en économie, commerce, droit ou encore fiscalité. Actuellement en France, il existe des milliers de gestionnaires de patrimoine qui travaillent soit pour des sociétés privées soit à leur compte. Vous pouvez par exemple travailler dans des banques ou des sociétés d’assurances.

Comment devenir gestionnaire de patrimoine ?

Il existe des études dédiées à la gestion de patrimoine. Vous pouvez par exemple faire un Master Gestion de Patrimoine dans une université ou une école de commerce française. Cependant, ce diplôme n’est pas obligatoire pour exercer. Bon nombre de gestionnaire de patrimoine ont effectué des études en droit, en économie ou en comptabilité. Le DSCG (Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) est également une excellente option. Lors de votre licence, vous pouvez choisir la filière que vous souhaitez dans les thématiques suivantes : droit, économie, finance, commerce, comptabilité. C’est une fois votre Bachelor ou Licence en poche que vous allez vous spécialiser.

Quelles sont les qualités demandées pour réussir en tant que gestionnaire de patrimoine ?

Si vous souhaitez devenir gestionnaire de patrimoine pour une entreprise privée ou être à votre compte, vous devez réunir un certain nombre de qualités. Tout d’abord, et c’est très certainement le plus important, un sens relationnel et commercial développé. En effet, vous serez très souvent en contact avec vos différents clients. Vous devez donc être à l’aise avec eux afin qu’ils vous fassent confiance sur le long terme. Ensuite vous devez être organisé et rigoureux dans votre travail. Vous allez être amené à gérer des sommes d’argent relativement élevé. La moindre erreur ne pardonne pas. Pour terminer, la gestion de patrimoine consiste à gérer de l’argent. Un goût prononcé pour les chiffres sera donc le bienvenu.