Conduire un bus n’est pas chose facile comme on le croit, et cela ne requiert pas simplement un permis de conduire mais exige d’autres compétences. En effet, le conducteur d’autobus devra s’assurer du confort de ses passagers et être à leur disposition sur tous les itinéraires à suivre. Il se doit aussi de bien respecter l’ensemble des règles de sécurité.

Description du métier et le rôle d’un conducteur d’autobus

Comme tout chauffeur, le conducteur d’autobus assure les opérations de conduite du transport routier des voyageurs sur des lignes déjà définies. Il se doit d’informer mais aussi d’accueillir les voyageurs avec amabilité. Il sera aussi en charge de délivrer les billets de transport et l’encaissement de l’argent en retour. Pour cela, le conducteur remplit aussi un cahier des charges sur les opérations de caisse.

Mais le plus important dans ce métier c’est de veiller avant tout à la sécurité des passagers puisqu’il sera la plupart du temps au contact du public. Celui-ci fera un suivi sur le fonctionnement de l’autobus tout en signalant les services d’entretien en cas de problèmes techniques. Selon le type de transport, le conducteur réalisera les tâches qui lui seront confiées. Par exemple, il peut être un conducteur d’autobus en grande ville mais aussi en périphérie.

 Etudes et formation à suivre pour devenir un conducteur d’autobus

Pour devenir un conducteur d’autobus, cela requiert en premier lieu un permis de conduire D mais aussi parfois un permis B avec FIMO. A part cela, il faudra obtenir un certificat d’aptitude professionnel en agent d’accueil et de conduite routière ou aussi en transport voyageur. Après cela, avoir un Bacc professionnel en transport et un certificat de formation professionnelle dans le domaine de la conduite routière avec option voyageurs. Le conducteur d’autobus devra aussi être titulaire d’un Titre Professionnel dans la conduite du transport routier interurbain de voyageurs avec une formation acquise en AFPA.

Comme le métier exige une aptitude et une pratique professionnelle impeccable, le conducteur se doit aussi d’acquérir plusieurs formations supplémentaires avant d’être embauché. En général, les formations complémentaires seront sous forme de stage. Enfin, pour devenir conducteur d’autobus, il faudra au moins être âgé 21 ans minimum et avoir un permis B.