Le contrôleur est le fer de lance d’une entreprise. Copilote de la direction, le contrôleur s’assure de la performance de l’entreprise dans l’atteinte de ses objectifs et commande les procédures correctives si nécessaire. Généralement rattaché au département comptable et financier ou à la direction générale, le contrôle de gestion travaille toutefois avec l’ensemble de l’entreprise.

Selon le caractère de l’activité et de la taille de l’entreprise, le contrôle peut se subdiviser en plusieurs fonctions telles que le contrôle commercial, le contrôle budgétaire, le contrôle industriel, le contrôle financier ainsi que de la consolidation des informations financières. À cet effet, le contrôleur de gestion peut travailler dans les différents départements stratégiques de l’entreprise. Il s’assure de la performance et des objectifs à atteindre de chaque département clé de l’entreprise pour en déceler les éventuels problèmes. Il participe également dans l’élaboration des prévisions des entreprises ainsi qu’à l’analyse des écarts et travaille à la recherche des mesures correctives à mettre en place.

Toutefois, le contrôleur de gestion n’est pas qu’un simple bureaucrate, car, en tant que responsable du contrôle de l’ensemble de l’activité de l’entreprise il est amené à établir un tableau de bord de l’activité. Ce tableau de bord est élaboré de façon à transcrire la performance des différents centres stratégiques de l’entreprise et pour cela, le contrôleur de gestion peut aller directement sur le terrain afin de concevoir le meilleur indicateur pour chaque département ou centre d’analyse. Il n’est donc pas rare que le contrôleur de gestion soit amené à faire des descentes sur terrain dans les différentes usines ou manufactures de l’entreprise. Et il en est de même lors de la recherche des éventuelles causes des écarts entre les prévisions et les réalisations.

Le contrôle de gestion n’est rien sans les informations issues des différents départements de l’entreprise. À cet effet, le contrôleur de gestion travaille également en étroite collaboration avec le département en charge de l’élaboration du système d’information dans l’ensemble de l’activité. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le contrôleur de gestion est amené à travailler sur les données des différents prologiciels de l’entreprise. Ceci explique également le lien étroit entre le département comptable et financier et le contrôleur de gestion. D’ailleurs, le jonglage entre la comptabilité générale et la comptabilité analytique de l’entreprise est à l’entière responsabilité du contrôleur de gestion.

Le contrôleur de gestion peut également effectuer des déplacements dans les différentes filiales de l’entreprise si cette dernière est un groupe, ceci afin de consolider les informations financières de l’ensemble du groupe et effectuer une analyse objective de l’ensemble de l’activité de l’entreprise.

En définitive, bien que souvent le contrôleur de gestion soit rattaché au département comptable et financier en raison de la nécessité des informations financières dans son analyse et son contrôle de la performance, il n’en reste pas moins que ce dernier est amené à travailler avec plusieurs autres départements de l’entreprise. D’ailleurs, selon la taille et les moyens de l’entreprise la fonction de contrôle peut être répartie dans les différents départements stratégiques de l’entreprise.