Vous projetez de racheter un reprendre une entreprise ? Vous n’êtes sans doute pas sans savoir qu’il s’agit à la fois d’un processus long et risqué. Afin de limiter ces derniers, nous vous proposons dans cet article de faire un tour rapide des conseils à suivre pour racheter une entreprise en évitant au maximum les problèmes. Prêts à vous lancer dans l’aventure ?

Identifier les difficultés de l’entreprise actuelle

Bien souvent, il est plus compliqué de reprendre une entreprise existante que d’en créer une. En effet, l’entreprise est déjà en place avec ses process, et les changements à opérer seront longs et fastidieux. C’est pourquoi il faut dès le début identifier quelles sont les difficultés rencontrées par l’entreprise, et le potentiel de résolution de ces dernières. En effet, il ne sert à rien d’investir dans une entreprise si les problèmes sont trop profonds pour pouvoir y apporter une solution.

Faire une analyse du marché

Au-delà de la santé interne de l’entreprise, il faut aussi s’intéresser plus globalement à l’état du marché. En effet, les problèmes de cette dernière peuvent aussi provenir d’une mauvaise analyse du marché : trop d’offre pour pas assez de demande, un mauvais alignement sur les prix, des délais de livraison trop longs… les raisons sont multiples. Une fois ce marché analysé, il vous sera également plus facile de déceler les opportunités à saisir pour développer l’entreprise.

Préparer la négociation

Une fois la décision prise d’investir dans l’entreprise, il va falloir passer à la négociation pour pouvoir faire l’acquisition de l’entreprise. Il est très important d’arriver avec les idées claires et d’avoir en tête une limite maximale à ne pas dépasser. Cette limite vous permet en effet de ne pas perdre votre fil directeur, mais elle servira aussi sur le moyen terme à préparer d’éventuelles dépenses superflues qui n’auraient pas été prévues.

Assurer la transition avec le personnel existant

La transition avec les employés est primordiale. En effet, si le cédant est apprécié, votre arrivée se fera inévitablement dans un climat de méfiance. Il va donc falloir les rencontrer et les rassurer durant tout le processus d’achat pour instaurer un climat de confiance. C’est d’autant plus important que la connaissance de l’entreprise, ce sont eux qui l’ont et non pas vous : il serait donc bête de se couper de cette ressource d’information inestimable.

Se faire accompagner

Enfin, il est vivement recommandé de se faire accompagner pour procéder au rachat d’une entreprise. De nombreuses solutions d’accompagnements pour entrepreneurs existent. Elles consistent bien souvent à vous donner des conseils utiles sur la conduite à mener mais aussi à externaliser certaines des tâches qui ne seraient pas immédiatement nécessaires au rachat.