A l’heure où le monde du travail est en perpétuelle évolution et où les formations se diversifient, il est parfois difficile de trouver sa voie. Trouver un métier dans lequel on s’épanouira tant professionnellement que personnellement est devenu un véritable luxe : face à ce phénomène, les conseillers en insertion professionnelle font leur entrée en proposant leurs services. Quel est leur rôle et comment interviennent ils ? Suivez le guide.

  • Faire un bilan et établir un projet personnel et professionnel

Le conseiller en insertion professionnel est un interlocuteur privilégié à qui vous pouvez demander des conseils, des outils et des solutions de formation tout au long de votre carrière. Peu importe si vous êtes dans l’optique de vous améliorer, d’évoluer ou de changer de métier, il vous proposera des solutions adaptées à votre situation. Pour ce faire, il va réaliser ce que l’on appelle un bilan de compétences : il va regrouper dans un dossier toutes les informations relatives à votre parcours professionnel ainsi qu’à votre formation initiale. En fonction de vos objectifs, de vos attentes, de l’offre de formation et de l’évolution du marché de l’emploi, il va mettre en avant les options qui s’offrent à vous.

  • Oser aller vers de nouveaux horizons

Quand on fait appel à un conseiller en insertion professionnelle, on doit envisager de nouvelles perspectives, même si elles nous sont complètement inconnues. Il faut s’attendre à se voir proposer de nouveaux métiers, de nouvelles formations pour pouvoir atteindre un objectif précis.

Il faut donc être ouvert à ce qui va être proposé et laisser sa chance à toutes les portes qui vont s’ouvrir à vous.  Dans la plus part des cas, les salariés sont « englués » dans un corps de métier en particulier : soit parce qu’ils pensent de rien savoir faire d’autre, soit parce qu’ils sont fidèles à leur formation initiale. Un conseiller va vus apprendre à mieux prendre conscience de vos capacités et de vos compétences pour explorer toutes les possibilités qui vous sont accessibles.

Ne soyez pas réfractaire à tout ce qu’il peut vous proposer mais inversement, il faut avoir une idée de ce que vous souhaitez faire, surtout lorsque vous êtes dans l’optique d’une reconversion professionnelle. Cette étape ne se réalise que une à deux fois dans une vie alors quitte à changer de cap, autant bien le faire et avec une mûre réflexion. Envisagez toutes les possibilités et n’hésitez pas à faire un travail de projection pour savoir si oui ou non les solutions proposées peuvent vous convenir.