Le cognac, boisson spiritueuse haute gamme, est un alcool très prisé. Son processus de fabrication est très particulier. Sa fabrication n’a lieu que dans une partie de l’hexagone :  en Charente et en Dordogne exclusivement. Leur production est donc gérée par quelques artisans qui ont l’immense privilège de participer à l’élaboration de cette prestigieuse boisson. Métier Entreprise vous fait donc voyager dans ses territoires pour vous faire découvrir le métier d’artisan cognac.

La fabrication du Cognac – un processus particulier détenu par quelques privilégiés

Afin de se lancer dans la production de Cognac, un artisan doit d’abord obtenir un matériel adéquat et de qualité. Le cépage utilisé est majoritairement de l’Ugni Blanc, qui est récolté en Octobre lors des vendanges. Ce cépage est notamment réputé pour son acidité, et sa faible teneur alcoolique qui donne une touche raffinée au produit.

Une fois récolté, ce raisin est donc mis dans des pressoirs pour que le pressurage soit effectué de manière traditionnelle. Après cette étape l’artisan met ensuite la solution à fermenter pendant 5 jours. C’est ensuite l’étape la plus importante qui a lieu : dans un alambic charentais, la distillation se fait si on garde ce qu’on appelle le cœur de la solution. A noter que pour que le Cognac soit correctement fait, celui-ci doit avoir accompli un long processus de distillation avant le 31 mars. Les exigences sont donc assez importantes pour les artisans, qui doivent donc faire attention à plusieurs paramètres et suivre avec rigueur les procédés de fabrication. D’autant plus que les aléas climatiques, sur lesquels ils n’ont aucun pouvoir, peuvent rendre encore plus difficile leur labeur.

Le savoir-faire et la passion des artisans du Cognac

Travailler dans la fabrication du Cognac est donc bien plus qu’un métier, c’est une passion et un savoir-faire. Les artisans transmettent leur savoir-faire de génération en génération, et seuls quelques privilégiés auront la chance de s’occuper de cette production si particulière. L’expérience des producteurs est ce qui permet d’arriver à l’élaboration de grandes cuvées, leur connaissance du métier est donc très valorisée par les différentes maisons commercialisant ce spiritueux. Une vraie culture cognac s’est créée. Et elle est de plus en plus reconnue.

Concernant le nombre de viticulteurs, on en comptabilise quatre mille qui se répartissent en Charente, Charente-Maritime, et dans quelques zones de la Dordogne et des Deux-Sèvres.